Bienvenue

Je suis sauvage, une louve à la peau douce, un grain de folie dans l’œil, une fragilité épidermique, les rêves trop crus, l’oubli d’ici. J’aime le luxe des discussions inutiles, et l’amour d’un homme peut me faire croire à la lune. Ici je parle d’amour, de désir de l’absolue et nécessaire complicité qui permet toutes les fragilités d’âme, les morceaux de soleil, l’indicible désir.

Ici vous trouverez mes mots, offerts sans plus de manière. Des mots de sexe, des mots d’envie, l’indécence racontée d’un point de vue on ne peut plus subjectif., le mien.

Ici, vous trouverez aussi mes images, ces fragments de peau volés à des inconnus consentants, dans l’intimité d’un bureau, d’une chambre d’hôtel. Des peaux qui racontent la vie, qui une cicatrice, qui une brûlure, qui la griffe de l’amour. Ils ont la beauté des corps ordinaires, ce sont les hommes nus, les peaux humaines.

Et si la fragilité était force ? Et si le sexe était beau ?

Entrez donc.

4 Comments

  • Merde, merde, … ! Je ne connais ni ton nom, ni ton visage, ni ton corps (je sais, je perds quelque chose, je le sens); juste ton pseudo, horriblement banal mais rond aussi… Des centaines comme moi, tu dois en recevoir des sacs. Alors, c’est quoi la clé pour te plaire ? C’est que Je n’ai pas l’expérience de ce genre d’exercice. Tu me diras pourquoi ? Je te répondrais que tu me fais beaucoup d’effet(s)… Tu me diras que je ne suis pas le seule dans ce cas. Ping-pong. Bref, je sais, j’ai perdu d’avance. Mais je me suis permis de te le dire.
    Et puis, excuse-moi de t’avoir tutoyé. Mais c’est que moi, ça fait deux ans que je te connais…
    Voilà.
    S.

    • Deux ans ? C’est long pour oser un premier commentaire ! Bienvenue par ici, Darling.

  • Ma chère Nora à la peu si douce,
    Il semblerait que votre livre ne soit plus référencé chez Amazon.
    Vous nous avez mis l’eau à la bouche, il y a encore quelques traces de sel..
    allons vous nous laisser nous dessécher sans rien tenter?
    A vous lire

    • Mon cher Thierry,
      Mon livre n’est plus référencé car … Un éditeur bien inspiré a décidé de le rééditer. Tout cela se bouscule et se décide ces jours-ci.
      Ne vous desséchez point, « Hurler des fleurs » reviendra bientôt. Mais surtout… Une autre histoire, un long format, verra bientôt le jour.
      N’est-ce pas bonheur ?
      (Merci…)

Laisser un commentaire