Amarre


La voile se déchire, les rôles s’inversent, je viens dans ta peau. Tes cuisses écartées autour de mes reins donnent le rythme de nos entrelacs. 

Au fond de mon sexe, tu percutes la chair, transmets l’onde. Je creuse le dos, je veux la tiédeur de ta main sur mon sein, je suis la bouche dans ton cou. Tu me remplis et m’habites, dans un voyage intérieur d’une moiteur sincère. 
Quand ta voix susurre à mon oreille le ressac, j’emboîte nos chairs, perdons la limite, la caresse sur ma peau te fait frissonner, mes lèvres sur ton sexe me guident vers ma jouissance. Les dérives partagées nous éloignent des terres, l’humide désir imprègne ta peau de ses parfums acides. 
De ta bouche à ton sexe, je glisse sur le derme, dévore tes pores et m’attache, j’oublie le temps, bouche plus grandes, cuisses horizontales, mains ouvertes, recevoir et prendre, explorer, envahir, et se retirer, pour revenir encore, langue sur gland, main dans sexe, bras autour de côtes, cuisses à cuisses, impact, ressaut, retour, ressaut, retour, ressaut plus loin, à la jonction des corps, râle et soupirs, mots interdits, encore, ressaut, retour, plus fort, et du bout de la langue dessiner l’arc, toucher le rêve, plonger, descendre sous l’eau, relâcher le souffle dans un gémissement brûlant, avoir mal aux seins de tant de plaisir, prolonger la joie, jusqu’au dernier frisson, la dernière larme, le dernier cri. 
Ne pas dire. 
Dévoiler.

Laisser un commentaire