État Courbe salée (roman)

Courbe_salee_Final2Mon premier roman paraît aux Editions Secrètes 

On y retrouve, je crois, les choses qui me tiennent à coeur : sexe et poésie, gourmandise et bonne chère, et surtout dire ce qu’on n’entend généralement pas, l’appétit de vie, les moments où le désir meurt et renaît, les chemins que l’on prend, et qui se rejoignent, les dérives parfois, … La vie, tu vois ?

Ce texte, je l’ai écrit à Liège, en octobre 2015, dans un appartement loué pour quelques jours. Je me suis enfermée avec l’ébauche d’une structure et 6 jours à consacrer à l’écriture (et au sexe, aussi.) Je savais ce que je voulais raconter. Le corps guide parfois les mots mieux que la tête. Certains diront qu’il est interdit aux moins de 18 ans. J’augmenterais la jauge : ce livre est interdit aux moins de 30 ans !

De ce texte, on pourrait dire aussi qu’il est profondément libertaire, féminin et féministe, sexuel, existentialiste voire même, selon mon éditeur, révolutionnaire.

A ceux qui le liront sur base de ce que vous connaissez de mon travail littéraire, j’espère que vous y prendrez plaisir.

A ceux qui auront encore plus de questions après lecture qu’avant, n’hésitez pas à me contacter par mail à nora.gaspard@gmail.com . Ma boîte mail est toujours ouverte à la réflexion et au débat, tant qu’ils visent au bonheur.

Les amateurs de bande dessinée auront bien sûr reconnu la patte de François Boucq, qui m’a fait l’immense honneur de dessiner la couverture.

Ce roman est paru le 29 avril 2016 sous forme numérique. Il sera disponible en version papier sur commande dans toutes les bonnes librairies ces tout prochains jours. Vous trouverez toutes les infos utiles -ici- .

J’ajoute une dédicace toute particulière à Martin Hubaut, le divin cuisinier du restaurant Uppkök aux environs de Namur. Sa préparation du porc ibérique se place au sommet de mon échelle des plaisirs de bouche.

Bonne lecture !

Pour les journalistes et les curieux : vous pouvez aussi lire le communiqué de presse (…et les premières pages) ici !