Ebauche

Dire le désir. Dire les mots qui frôlent, oser les gestes qui goûtent. Dans un instant d’impudeur, aimer sa cuisse. Prendre son sexe dans ma bouche et l’observer frissonner au bord du  vide, au-delà des armures. Se regarder en souriant et laisser mes mains se balader encore et encore et encore et encore sur la peau douce, se regarder dans les yeux quand mon sexe accueille le sien, sourire, jouir, aimer. Exprimer très simplement et très basiquement  par le corps ce que sa bouche ne dira jamais.  Mieux vaut des remords que des regrets.

Laisser un commentaire