L’été

J’ai su au premier regard.
J’ai su que tu serais l’émotion, l’indicible et le désir.
J’ai su que j’aimerais tes mains sur mon corps, et tes yeux dans mes nuits.
J’ai su que je voulais ta peau contre la mienne, que je voulais tes cheveux dans mes oreilles, que je voulais ton âme en étincelle.
J’ai su que je te sourirais, maintenant et à chaque fois que je penserais à toi.
J’ai su que mes seins seraient tendus, à l’approche de ton corps.
J’ai su que les nuits seraient enivrantes, et les jours heureux.
J’ai su que dans ma bouche, ton sexe serait bien, et que le soleil était dans notre tête.

2 Comments

Laisser un commentaire