L’homme émouvant

Le frisson sur sa peau a la douceur d’un vent léger, l’invitation au voyage, l’émotion de l’instant.

Dans la foule, il est anonyme et discret. Ses doigts sentent le sexe.

Il porte, tatoué sous la chair, le plaisir qu’elle a dessiné. Elle porte sous son sein la marque d’un coeur grand, plein et même débordant.

Le corps offert dans les dunes, il avait frissonné. Elle avait englouti son sexe avec la gourmandise des femmes de tête. C’était comme donner du miel à un ours, une friandise de vie, une extase offerte. A son corps alangui, elle goûtait, elle offrait, elle savourait dans le même temps. Cet homme là n’avait rien d’ordinaire. Sa peau était douce sous l’ombre, ses yeux souriaient d’un plaisir nouveau. Il avait la courbe délicate, au renflement du sexe, à la couronne fragile, aux émotions intenses. Il abandonnait sa voix aux nuits aimantes, le souffle rauque du plaisir se faisait grognement. Le plaisir le rendait fort, chaque jour un peu plus.

HMSH14SP13

Timide, crois-tu ? Regarde-le bien. Sa main est décidée, son regard n’hésite point. Son chandail un peu chiffonné porte les traces des herbes de dune. Il était doux dans sa  bouche. Dans son ventre il a pris force, bélier de soie, il allait et venait d’un râle puissant. Elle avait les fesses posées sur ses genoux. Il maintenait les cuisses de ses bras, s’enfonçant dans la chair rosée, pilonnant entre ses lèvres. Elle gémissait, elle mordait sa lèvre, ses hanches périphériques autour du sexe droit. Il a retiré le manche, y a mis les doigts, la langue, la bouche, buvant l’eau de leurs ventres mélangés, mordillant, léchant, suçotant le ventre de celle qui l’aimait. Dans un long cri, elle a joui, fort et lent, les chairs cramoisies, le con pris par les doigts de son amant.

Lui, vous le remarquerez à peine. Dans la foule,  il est anonyme et discret. Mais son sourire pue l’amour, l’amant. Son image sans bruit, épure du désir, au petit matin l’homme est émouvant.

Voir les photos liées : http://www.noragaspard.com/humanskin-14/

1 Comment

  • Il y a vos mots, certes, mais aussi les photos liées… rares. J’aime tout autant l’épure de ces photos, viriles et sensuelles. Elles me racontent une histoire aussi, des histoires.
    merci
    😉
    B

Laisser un commentaire