L’Homme

A l’aube le corps doux. Vivant. La singularité, le choix. Le sein rond comme moi. Les hanches droites. Pâles.

Il y a des rudesses, il y a des mots qu’on murmure, il y a des politesses. Pas elle.

Pleine, entière, aussi forte que fragile, elle est nue dans le lit. Elle expose sans réserve, liane sauvage, elle conquiert le ventre et l’âme, elle dit la vie le monde le sexe. Elle réinvente l’univers et tu voyages involontaire.

HMS25VW (22)

Elle est la femme que tu imagines quand tu branles ton pauvre sexe trop sage, la volupté joyeuse, les cuisses autour de ta taille, les reins indécents, et tu goûtes à son sein, bonbon à ta bouche, et tu ris de tant de joie, de ses fulgurances décalées, de ses dérives impudiques.

Le sexe lui donne la danse, son ventre te donne jouissance.

Aime–la, elle est la femme, Victoria.

 

Voir la galerie photo complète

Laisser un commentaire