Two players game…

Nora rêvait d’un homme.

Un homme qui pourrait la prendre par la main, mais se laisserait guider.
Un homme qui embrasserait son cou avec douceur, mais exprimerait son désir avec audace.
Un homme qui jouerait au docteur, quand elle a mal au sein.
Un homme qui la supplierait de tout, mais ne demanderait rien.
Un homme qui puisse la pénétrer sans prélude, et la fois d’après, la préluder sans pénétration.
Un homme qui aimerait tout de son corps, mais n’insisterait pas pour tout explorer dès la première rencontre.
Un homme qui n’aurait pas de limites, mais les respecterait.
Un homme qui donnerait tout, et qui prendrait son pied.
Un homme qui déboule sans prévenir, tout en étant prévenant.
Un homme qui mange son sexe, et la nourrit en retour.
Un homme qui la domine un peu, en étant son esclave.
Un homme insoumis aux diktats, mais capable d’affirmer ses vérités.
Un homme qui aime le noir, et la lumière du jour.
Un homme qui lui ferait l’amour, en disant je te baise.
Un homme qui la baiserait, en lui disant je t’aime.
Un homme qui bande dans le froid, et garde les mains chaudes.
Un homme qui n’oublie pas les mots, ceux qui attisent le feu, mais sait se faire discret.
Un homme qui la fait rire, avant de la faire frémir.
Un homme qui l’émotionne, sans la noyer de projets.
Un homme qui rêve debout, et reste bien éveillé au lit.
Un homme qui la culbute au sol, avant de dire bonjour.
Un homme qui ne promet rien, mais qui donne le meilleur.
Un homme qui après avoir joui, recommence avec envie.
Un homme qui l’attache, tout en la laissant libre.
Un homme qui lui donne rendez-vous dans une heure, même pour un quart d’heure.

Voilà à quoi rêvait Nora.
Et …

Laisser un commentaire