Jour 1

Aujourd’hui est un grand jour.

Je viens de lancer le premier crowdfunding de ma vie.

Tu te souviens, en août dernier, quand j’ai tweeté ce petit message rêveur ?

L’idée a germé. Et là, elle semble vouloir donner des fleurs.

J’aime le sexe, tu sais ? Le sexe joyeux. Et je crois que si tu me lis, c’est que tu l’aimes aussi. Qu’on aime un peu, beaucoup, qu’on le choisisse sage ou déluré, seul ou à deux, voire plus, avec des doutes ou des certitudes, avec ou sans mode d’emploi, il joue un foutu rôle dans notre vie, et participe de notre bonheur. Et si pour une fois, on prenait le temps de creuser le sujet, d’apprendre et de réfléchir ?

On y est. On a parlé un peu de ce projet sur Twitter, j’ai noué des premiers contacts avec toi, et toi, et toi, pour vous inviter à venir parler, exposer, témoigner, débattre. On a choisi un lieu, une date… Je remercie d’ailleurs les 38 personnes qui m’ont fait des propositions concrètes de collaboration.

Note aux 38 : On ne vous oublie pas. Mais je ne peux pas vous inviter sans façon et tout le monde dort dans mon salon… Ca ferait désordre pour les voisins, et ce n’est pas le but. Donc d’abord, on rassemble des sous. J’écris à des sponsors, parfois même je les rencontre, on discute beaucoup, et tout ça prend forme. En septembre, on se plonge sérieusement à la programmation artistique.

Et puis un jour, on est prêt à parler un peu plus, et je rencontre la dame du journal, et elle écrit un chouette article, pile le jour où on lance le crowdfunding. On fait une vidéo, toujours dans le salon, avec les comédiens et une bouteille de vin blanc, on remplit consciencieusement les contreparties du contrat et on lit bien les lignes écrites en petit, on choisit de jolie contreparties qui font envie, puis on se jette à l’eau.

Il y a une heure, une heure exactement, avec toutes les bonnes ondes de l’équipe du Love & Sex Project, j’ai lancé le premier crowdfunding de ma vie.

A quoi ça servira ? Tout est expliqué ici : www.kisskissbankbank.com/fr/projects/love-sex-festival

Allez, tu investis ?

1 Comment

Laisser un commentaire